Pour un boycott des mosquées de la République

valls-mosquee-strasbourgAs salam alaykum wa rahmatullah wa barakatuh

Aoudzou billahi mina shaytani rajim

Bismillahi arahmani arahim

En ce jour de vendredi, je lance un appel au boycott des « mosquées de la république », autrement appelée « mosquées de la fin des temps » ou « mosquées hypocrites » ou encore « mosquées interdites » ceci pour plusieurs raisons que je justifierais par une argumentation et des preuves irréfutables :

Outre les transgressions capitales que commettent les mosquées de la république comme :

  • la division entre les croyants,
  • la rivalité,
  • l’impiété,
  • le détournement de fonds publics (sadaqats, zakat),
  • l’appel à l’obéissance à ceux auxquels Allah a interdit l’obéissance,
  • l’alliance et la soumission aux gouvernements mécréants,
  • l’appel au vote pour l’élection de non-musulman,
  • l’abandon des lois islamiques au profit de lois profanes mécréantes,
  • la tolérance et l’accommodation au mal et la condamnation du bien au lieu de l’interdiction du mal et l’ordonnance du bien,
  • la délivrance de faux certificats de conformité aux exigences de la viande hallal,
  • ect, ect, ect … (la liste est malheureusement très longue).

L’une des transgressions les plus graves sur lesquelles sont édifiées les mosquées de la fin des temps, reste le non-assistanat à la Oumma.

En effet, elles n'ont que faire des problèmes des musulmans, leur seul but est de canaliser la masse musulmane toujours dans l’intérêt des gouvernements mécréants qui depuis toujours combattent l'Islam et les musulmans. En échange de quoi leur sont versées subventions et leur sont autorisés d’amasser tout l’argent donné par les fidèles, ce qui représente chaque année jusqu’à plusieurs millions d’euros par mosquée (exemple : 4.6 millions euros en 2012 « déclarés » pour la mosquée d’Aulnay sous-bois dont 904 000 euros au mois de ramadan et 300 000 euros uniquement pour la nuit du 27)   

Alors que la Oumma se fait exterminer, bombarder, massacrer, humilier, violer, emprisonner aux quatre coins du monde, les mosquées hypocrites continuent inlassablement à endormir les musulmans, afin que rien ne change pour la Oumma et que les criminels ne soient jamais inquiétés. Tout ceci en continuant à récolter les sadaqats et la zakat des fidèles sans bien sûr en redistribuer le moindre centime aux nécessiteux !

sourate 9 verset 34 & 35: ô vous qui croyez ! Beaucoup de rabbins et de moines dévorent, les biens des gens illégalement et [leur] obstruent le sentier d'Allah. A ceux qui thésaurisent l'or et l'argent et ne les dépensent pas dans le sentier d'Allah, annonce un châtiment douloureux,le jour où (ces trésors) seront portés à l'incandescence dans le feu de l'Enfer et qu'ils en seront cautérisés, front, flancs et dos : voici ce que vous avez thésaurisé pour vous-mêmes. Goûtez de ce que vous thésaurisiez.”

Mais ce n’est pas tout ! Elles sont chargées par l’état mécréant avec qui elles ont conclu leurs pactes sataniques, de rendre des rapports détaillés sur les musulmans qu’elles estiment menaçants pour l’intérêt de leur maître mécréant. Par le biais de leurs interventions, de nombreux musulmans sont chaque année emprisonnés dans les états mécréants pour avoir exprimé un peu trop fort leur volonté de porter secours aux musulmans opprimés.

Ne vous rendez plus complices de leurs crimes, ne vous tenez plus debout dans les mosquées des hypocrites. Elles sont toujours les premières à défendre les intérêts des mécréants et toujours les dernières à défendre les intérêts des musulmans.

Et quand des frères se lèvent pour combattre l'agression et l'oppression des ennemis d'Allah, les mosquées hypocrites sont les premières à dénoncer et condamner ces valeureux croyants qui sacrifient leurs vies et leurs biens pour combattre dans le sentier d 'Allah contre l’injustice et la tyrannie. Malgré les forces colossales de l'ennemi, les croyants se battent avec pour plus grande arme, leur foi. Ils placent leur confiance en Allah, et tiennent tète aux armées des états mécréants, ils tuent et se font tuer. Mais ils espèrent en Allah ce que les mécréants eux n’espèrent pas !

Tandis que ces mosquées de la fin des temps, quant à elles, interdisent même l’évocation ou la dénonciation des massacres dont sont victimes les musulmans, toute mobilisation est systématiquement interdite et dénoncée auprès des forces de l’ordre par les dirigeants de ces mosquées.

Ne vous laissez pas tromper par les brèves invocations formulées en faveurs de la Palestine, de l’Iraq etc… que vous pourriez entendre de temps en temps par ces « imams » hypocrites qui veulent se donner une image respectable et par la même occasion émouvoir vos portefeuilles en vue d’une éventuelle quête qui, elle, ira directement dans la poche de l’imam.

Ces imams hypocrites n’en restent pas moins soumis aux gouvernements mécréants et au-delà de ces quelques invocations et indignations, ils ont exactement le même fonctionnement que tous les imams les plus ouvertement corrompus. Ils donnent leurs comptes rendus aux renseignements généraux comme tous les imams hypocrites, amassent l’argent pour leur seul bénéfice, et dénoncent les frères qui veulent agir pour les opprimés.

Ces soi-disant « imams rebelles » qui prêchent dans de petites mosquées et parfois même dans des caves, parlent fort pour au final ne pas dire grand-chose et gonflent la poitrine, sont contrairement aux apparences parfaitement intégrés au système et sont parmi ceux qui dénoncent le plus les frères auprès des renseignements généraux !

De tout temps la mosquée symbolisait la base, là où les musulmans venaient régler leurs problèmes, chaque fidèle, peu importe sa condition sociale, son origine, pouvait venir y faire valoir son droit ; aujourd’hui la seule chose permise de faire dans ces mosquées d’hypocrites c’est la prière. En entrant, le musulman doit laisser derrière lui ses problèmes, sa conscience, son honnêteté, son esprit de fraternité, son courage, son intégrité, la seule chose qu’il est autorisé à faire entrer dans la mosquée c’est son portefeuille. Pour le reste c’est chacun pour soi.

Quel genre de religion peut faire preuve d’une telle lâcheté??? Certainement pas l’Islam !

A l’époque du Prophète (paix et prière sur lui), il suffisait que le Prophète (paix et prière sur lui) ait échos qu’un seul musulman ait été tué, pour que celui-ci se rende à la mosquée, monte sur son minbar et si nécessaire, lève son armée pour combattre cette injustice !

Aujourd’hui nous constatons que cette attitude, cette « sounna du Prophète (paix et prière sur lui) » a été complètement abandonnée par les musulmans et l’idée même d’évoquer cette sounna est écartée.

Alors qu’un tel appel aujourd’hui serait inconcevable de la part de ces imams hypocrites, serviteurs de l’état mécréant, on constate « paradoxalement » que ce sont ces mêmes états mécréants qui aujourd’hui lèvent des armées si quelques-uns de leurs citoyens se font attaquer à l’étranger.

D’ailleurs ils ne se gênent plus de déployer des milliers de leurs soldats sur les terres musulmanes sans justifier la moindre raison car ils ont bien compris que les mosquées de la république et autres instances religieuses sous leurs commandements se chargeraient de maintenir la masse musulmane sous anesthésie générale.

A l’heure actuelle, des milliers de soldats français occupent sans raison aucune, de nombreux pays musulmans. Voici les chiffres officiels fourni par le ministère de la défense :

  • 3750 hommes en Afghanistan (1 demi tonne de munitions par soldat rien qu’en 2008) (http://www.dailymotion.com/video/xq8nl0_no-comment-armee-francaise-bombardement-d-un-village-en-afghanistan_webcam
  • 2900 hommes à Djibouti avec 10 avions de combat Mirage 2000, 1 avion de transport C-160 Transvaal et une dizaine d'hélicoptères. Des avions de patrouille maritime Atlantique-2 et des Mirage pour surveiller les frontières, ainsi qu'une force navale 2.
  • 1500 hommes au Liban
  • 1200 hommes au Sénégal
  • 1000 hommes au Tchad
  • 911 hommes en Côte d'Ivoire
  • 765 hommes en Bosnie
  • 500 hommes aux Émirats arabes unis dans la base française d’Abu Dhabi inaugurée le 27 mai 2009. Ils sont repartis entre une base aérienne à al-Dhafra, une base navale dans le port de Mina Zayed et une base terrestre, installée dans le camp émirati de Zayed.

Ce sont là uniquement les chiffres officiels, qui sont bien entendu en deçà de la réalité. En effet, on a déjà pu constater la présence de forces armées françaises « non déclarées » notamment dans certains pays musulmans d’Afrique.

Pas un mot ne sera évoqué sur cette situation dans les mosquées de la république ! Même pas un appel à la paix !

Tant que ce sont les soldats de l’état mécréant qui nous massacrent, il n’y a aucun problème, mais dès lors que des croyants répliquent à ces agressions, alors là les imams hypocrites de ces mosquées accourent à leurs micros pour condamner haut et fort les actes de résistances, jugés alors par ces derniers comme « actes terroristes » ; « L’islam est une religion de paix !» crieront-ils alors !

Comment peut-on condamner une légitime défense, quel système de valeur peut tolérer cela ??? Certainement pas l’Islam !

Alors que les mosquées de la république condamnent ces actes de résistance, Allah Lui les promeut et leur accorde Son assistance :

« Allah prend la défense de ceux qui croient. Allah n'aime aucun traître ingrat. Autorisation est donnée à ceux qui sont attaqués (de se défendre) – parce que vraiment ils sont lésés; et Allah est certes Capable de les secourir » [Sourate 22, versets 38 39]

Des mosquées à l’époque du Prophète (paix et prière sur lui) avaient été détruites et brûlées par ordre du Prophète (paix et prière sur lui), pour bien moins que cela !

Aujourd’hui les mosquées de la fin des temps se multiplient toujours sous couverts de soi-disant bonnes intentions, elles usurpent le statut des véritables mosquées cité dans le coran et la sounna, afin de pouvoir se rattacher tous les mérites de ces dernières, elles s’approprient les hadiths et versets coraniques selon lesquels il est recommandé, voire obligatoire de fréquenter les mosquées, mais ce qu’ils ne disent pas c’est que ces hadiths et ces versets ne leurs sont pas applicables et que pour eux, un tout autre genre de hadith et de versets a été révélé, mais ceux-là ils ne les citerons bien sûr jamais ! En voici un exemple :

 « Ceux qui ont édifié une mosquée pour en faire [un mobile] de rivalité, d’impiété et de division entre les croyants, qui la préparent pour celui qui auparavant avait combattu Allah et Son Envoyé et jurent en disant : “Nous ne voulions que le bien ! ” [Ceux-là], Allah atteste qu'ils mentent.

 Ne te tient jamais dans (cette mosquée). Car une Mosquée fondée dès le premier jour, sur la piété, est plus digne que tu t'y tiennes debout. [Pour y prier] On y trouve des gens qui aiment bien se purifier, et Allah aime ceux qui se purifient.

Lequel est plus méritant ? Est-ce celui qui a fondé son édifice sur la piété et l'agrément d'Allah, ou bien celui qui a placé les assises de sa construction sur le bord d'une falaise croulante et qui croula avec lui dans le feu de l'Enfer ? Et Allah ne guide pas les gens injustes.

La construction qu'ils ont édifiée sera toujours une source de doute dans leurs cœurs, jusqu'à ce que leurs cœurs se déchirent. Et Allah est Omniscient et Sage.

 Certes, Allah a acheté des croyants, leurs personnes et leurs biens en échange du Paradis. Ils combattent dans le sentier d'Allah : ils tuent, et ils se font tuer. C'est une promesse authentique qu'Il a prise sur Lui-même dans la Thora, l'évangile et le Coran. Et qui est plus fidèle qu'Allah à son engagement ? Réjouissez-vous donc de l'échange que vous avez fait : Et c'est là le très grand succès » [Sourate 9, versets 107.108.109.110.111]

 

Les circonstances de cette révélation : « Le Prophète (paix et prière sur lui) – s l s b – continua son chemin et s’arrêta à Dhû Awân, un lieu loin de presque une journée de marche de la cité de Médine. Il est cependant à rappeler qu’avant son départ de Médine vers Tabûk et au moment des préparatifs, les gens qui eurent construis la mosquée de Al-Dirâr furent venus le voir et lui eurent dit : ô Messager de Dieu, nous venons d’achever la construction d’une mosquée destinée à abriter les malades, les nécessiteux, pour les besoins des nuits très pluvieuses et moins pluvieuses. Nous souhaitons que tu viennes [nous honorer] et y effectuer la Prière. Le Messager de Dieu – s l s b – leur répondit : actuellement, je suis en train de me préparer pour un voyage et je suis assez occupé. Si nous reviendrons, nous passerons par vous et nous effectuerons notre Prière dans votre mosquée. Lorsqu’il s’arrêta à Dhû Awân, on lui fit parvenir une information au sujet de la mosquée. Il convoqua alors Mâlik Ibn Al-Dukhchum, l’ami et l’allié des Banû Sâlim Ibn ‘Awf et Ma’ne Ibn ‘Addy – ou son frère ‘Âsim Ibn ‘Addy, l’ami et l’allié des Banû Al-‘Ajlân – et leur dit : vous partez tous les deux à la mosquée dont les constructeurs sont des gens injustes, détruisez-la mettez-y le feu. Ils partirent en vitesse et arrivèrent à la tribu des Sâlim Ibn ‘Awf qui sont en fait le groupe auquel appartient Mâlik Ibn Al-Dukhchum et Mâmik de dire à Ma’ne : attends-moi ici jusqu’à ce que j’aille chercher du feu auprès des miens. Il y alla, prit quelques branches de palmier et alluma le feu. Ils continuèrent leur chemin tous les deux en courant et entrèrent dans la mosquée pleine de monde. Ils l’incendièrent, la détruisirent puis s’éloignèrent. C’est à leur sujet que le Coran dit : ‘’ Ceux qui ont édifié une mosquée pour en faire [un mobile] de rivalité, d’impiété et de division entre les croyants… »

(Récit rapporté entre autres par l’historien Ibn Ishaq, reprit à l’identique par l’historien At-Tabari au chapitre relatif à la bataille de Tabuk)

Aujourd’hui les régimes mécréants ont plus à craindre de non-musulmans altermondialistes, anarchistes, révolutionnaires et humanistes, que des milliards de musulmans qui peuplent la terre.

Cela ne vous interpelle-t-il pas ?  La situation est arrivée à un tel paroxysme que ce sont des non-musulmans humanistes, dont un grand nombre de femmes, qui luttent contre les injustices que subissent les musulmans à travers le monde, ils dépensent leurs temps, leurs argents, ils mettent en danger leurs vies, sacrifient leurs conforts, ils manifestent, voyagent à travers le monde, se rendent sur les fronts, en première ligne, sous les bombes tout ceci par simple humanisme ! Alors qu’Allah ne leur promet ni Paradis, ni récompense, ni statut de martyre !

Alors que penser de ces musulmans, auxquels Allah a promis les meilleures récompenses, mais qui restent cloitrés dans la passivité la plus inébranlable ! Se contentant de se rendre à chaque prière dans les mosquées qu’Allah et son Prophète (paix et prière sur lui) ont interdites, ces mosquées de l’hypocrisie tenues par les pires hypocrites qui jadis avaient été détruites par le Prophète (paix et prière sur lui) ! Ces mosquées de la fin des temps construites entre bars, discothèques, boucherie porcine, prostituées, homosexuels et autres libertinages, le tout gouverné par un état mécréant et criminel… Ces mosquées interdites dont Allah dit : « celui qui a placé les assises de sa construction sur le bord d'une falaise croulante et qui croula avec lui dans le feu de l'Enfer ? »

Comment voulez-vous que la situation de la Oumma change ?

« En vérité, Allah ne modifie point l'état d'un peuple, tant que les [individus qui le composent] ne modifient pas ce que est en eux-mêmes » [sourate 13, verset 11]

Pour qu’Allah modifie notre état, modifions notre attitude vis-à-vis de Sa religion, tournons définitivement le dos aux mosquées de l’apocalypse ! Désavouons-nous de cette religion de pur formalisme où la piété se mesure sur les apparences et l’ostentation et où la fraternité est perçue comme fardeau !

Suivant Al Daylami dans hadith transmis par Ali : Parmi les conditions de l'heure il y aura la multiplication des prédicateurs (khutaba) sur les minbars, la sujétion des savants aux gouvernants si bien qu'ils déclareront interdit ce qui est licite et déclareront licite ce qui est interdit et leur donneront des fatwas conformes à leurs passions.

Abû Dharr rapporte ces propos du Prophète : « Ma communauté connaîtra des dissensions nombreuses. Au nombre de ces dissensions, il y aura une secte s'exprimant avec élégance et œuvrant pour le mal. Ils liront le Coran, mais celui-ci ne dépassera pas leurs gosiers. Ils s'éloigneront de la religion à la vitesse de la flèche qui se dirige vers sa cible et n'y reviendront pas avant qu'elle ne soit revenue dans son carquois. Ils sont les pires des créatures de Dieu. Heureux celui qui les aura tués ou qui aura été tué par eux. Ils invitent les hommes à suivre le Livre de Dieu alors qu'ils n'ont rien à voir avec le Livre. Celui qui les combat pourra d'avantage se réclamer de Dieu qu'eux.

_ Et quel est leur signe distinctif ? fut-il demandé au Prophète.

_ Ils se rasent la tête », répondit-il.

« A la fin des temps il y aura des dévots ignorants, et des connaisseurs (du Coran) pervers ». (Abû Na'îm)

« Quand la turpitude se répandra chez vos vieillards, que le royaume sera attribué aux plus jeunes d'entre vous, que la science sera apprise par les plus vils et que l'hypocrisie sera le fait des meilleurs d'entre vous, (attendez-vous à l'échéance de l'Heure!) ». (Ahmad, Ibn Mâja)

« Quand tu verras les aumônes dissimulées et détournées ; que l'on louera les services de mercenaires pour la guerre (sainte), que l'on détruira « les villes » (le construit) et que l'on bâtira les déserts et que tu verras l'homme jouer avec ce qui lui a été confié (et dans une autre version : avec sa religion) comme le chameau s'amuse à se frotter à un arbre, c'est qu'entre toi et l'Heure il n'y aura pas plus de distance qu'entre ces deux doigts ». Et le Prophète tendit l'index et le majeur. (Abd al Razzâq, al- Tabarânî)

« Viendra un temps où les hommes ne s'entretiendront plus que de choses mondaines, et ce jusque dans leurs mosquées. Ne vous asseyez pas en leur compagnie, car ceux-là, Dieu n'a nul besoin ». (Bayaqî, mursal)

 

Makhûl avait coutume de dire : « Viendra un temps pour les hommes où les savants seront plus puants que des charognes d’ânes ».

 

 « A la fin des temps, les savants de ma communauté se battront comme des boucs dans un cheptel. C'est d'eux que partira la sédition, et c'est contre eux qu'elle se retournera ». (Kanz al-'Ummâl)

 

Selon Ibn Abbas, le Prophète (paix et prière sur lui) (SBDSL) fit le pèlerinage de l'adieu, puis il empoigna bien l'anneau fixé à la porte de la K’a’ba et prononça ces mots : « O gens, vous informerais-je des conditions de l'Heure ? Alors Salman s'approcha de lui et lui dit :

– informe-nous en, puissions-nous racheter ta vie au prix de nos propres parents !

Le Prophète (paix et prière sur lui) repris : -parmi les conditions de l’Heure on verra les hommes négliger la prière, s'abandonner à leurs passions et glorifiés les riches.

– En sera-t-il vraiment ainsi, ô Envoyé de Dieu ? S'étonna Salman.

– Certes, par Celui qui détient l'âme de Mouhamed entre ses mains, il en sera ainsi ! À cette époque-là, ô Salman, la Zakat ne sera plus perçue que comme un impôt, le butin comme un profit opportun ; on accordera du crédit aux menteurs et on traitera les gens sincères de menteurs, on fera confiance au traître, on trahira l'homme fiable, et l'on en parlera en catimini.

– Qu'est-ce que cela veut dire ? demanda Salman.

– cela veut dire que ceux qui n’avaient pas l'habitude de parler des gens en parleront, que les neuf-dixièmes d'entre eux remettront la vérité en cause, que l'islam disparaîtra pour faire place à un pur formalisme, que les Corans seront enluminés d'or, que les hommes de ma communauté deviendront gras, que l'on demandera l’avis des servantes, que les enfants feront des prônes sur les minbars et que ce seront les femmes qui feront les demandes en mariage.

En ce temps-là, les mosquées seront décorées à la manière des églises et des monastères, les minbars seront de plus en plus au haut, les rangs de plus en plus nombreux alors que les cœurs seront divisés, les discours divergents et les passions vives.

– En sera-t-il vraiment ainsi ? Demanda Salman.

– Certes oui, par Celui qui détient l’âme de Mouhamed entre Ses Mains ! répondit le Prophète (paix et prière sur lui). En ce temps-là, Salman, le croyant sera plus méprisé qu'une servante, son cœur fondra comme le sel dans l'eau, à cause de tout ce qu'il verra d'illicites sans qu'il n'y puisse rien changé, les hommes se satisferont de hommes et les femmes des femmes et on fera des avances aux jeunes hommes comme on en fait aux jeunes filles vierges ! En ce temps-là, ô Salman, les gouvernants seront débauchés, les ministres crapuleux (ou libertins), les hommes de confiance sans foi ni loi ; ils négligeront la prière et s'abandonneront à leurs passions. S'il vous est donné de les rencontrer, priez votre prière en son temps. À cette époque-là, ô Salman, on verra un groupe venir de l'Occident et un autre de L’Orient ; leurs corps seront des corps d'hommes et leurs cœurs, des cœurs de démons ; ils ne respecteront pas les vieillards et ne feront pas de miséricorde aux enfants. À cette époque, ô Salman, les hommes qui feront le pèlerinage de cette enceinte sacrée (la Mecque) seront : les rois, de manière négligée et pour se faire une respectabilité, les commerçants pour y faire du commerce, les indigents pour se livrer à la mendicité et les gens instruits du Coran par ostentation et pour faire parler d'eux.

– En sera-t-il vraiment ainsi, ô envoyé de Dieu ? demanda Salman.

– Certes, par Celui qui détient mon âme entre ses mains, répondit le Prophète (paix et prière sur lui). À cette époque, ô Salman, le mensonge se répandra, les étoiles filantes apparaîtront, la femme épaulera son époux dans son commerce, et le marché connaîtra la récession. À cette époque, ô Salman, Dieu enverra des serpents jaunes piquer les savants pour avoir constaté l'illicite sans rien faire pour s'y opposer.» (Ibn Mardawhi)

 

Dans une autre version de ce hadith, remontant à Ibn Abbas, on trouve des précisions complémentaires :

« Les hommes de ce temps-là feront de leur mosquée un lieu de passage public. La corruption apparaîtra et l'usure se répandra. On pratiquera la vente à terme. Les hommes de ma communauté se pareront d’or, se vêtiront de soie et verseront le sang à la légère. Ils feront des banquettes (ou des tuniques) en peau de léopard. Les voyages seront de plus en plus courants. On chantera en psalmodiant le Livre de Dieu, on fera du Coran des mélodies, on vendra les décisions de justice et la police se multipliera. Les hommes prendront des manières de femmes et les femmes des manières d'hommes. Des lettrés, dont l'unique préoccupation (litt: le culte) sera de se blâmer mutuellement apparaîtront ; dans les cieux, on les nomme les impuretés infectes. Il y aura des gens pour blâmer Dieu, en se plaignant de leur sort (litt : de Lui). Quand les hommes se mettront à jurer en invoquant ce qu'il ne convient pas d'invoquer dans ces moments-là, quand ils jureront notamment par le divorce ; or seuls les corrompus jurent par le divorce, ô Salman. La mort brutale se répandra, la Ka’ba sera détruite, la terre se mettra en mouvement. »

 

Sourate 2 versets 8 à 12 : Parmi les gens, il y a ceux qui disent : “Nous croyons en Allah et au Jour dernier ! ” tandis qu'en fait, ils n'y croient pas. Ils cherchent à tromper Allah et les croyants; mais ils ne trompent qu'eux-mêmes, et ils ne s'en rendent pas compte. Il y a dans leurs cœurs une maladie (de doute et d'hypocrisie), et Allah laisse croître leur maladie. Ils auront un châtiment douloureux, pour avoir menti. Et quand on leur dit : “Ne semez pas la corruption sur la terre”, ils disent : “Au contraire nous ne sommes que des réformateurs ! ” Certes, ce sont eux les véritables corrupteurs, mais ils ne s'en rendent pas compte.

 

Sourate 4 verset 60. N'as-tu pas vu ceux qui prétendent croire à ce qu'on a fait descendre vers toi [prophète] et à ce qu'on a fait descendre avant toi ? Ils veulent prendre pour juge le Tagut, alors que c'est en lui qu'on leur a commandé de ne pas croire. Mais le Diable veut les égarer très loin, dans l'égarement.

Sourate 4 verset 88. Qu'avez-vous à vous diviser en deux factions au sujet des hypocrites ? Alors qu'Allah les a refoulés (dans leur infidélité) pour ce qu'ils ont acquis. Voulez-vous guider ceux qu'Allah égare ? Et quiconque Allah égare, tu ne lui trouveras pas de chemin (pour le ramener).

Sourate 4 versets 104 à 107 : Ne faiblissez pas dans la poursuite du peuple [ennemi]. Si vous souffrez, lui aussi souffre comme vous souffrez, tandis que vous espérez d'Allah ce qu'il n'espère pas. Allah est Omniscient et Sage. Nous avons fait descendre vers toi le Livre avec la vérité, pour que tu juges entre les gens. selon ce qu'Allah t'a appris. Et ne te fais pas l'avocat des traîtres. Et implore d'Allah le pardon car Allah est certes Pardonneur et Miséricordieux. Et ne dispute pas en faveur de ceux qui se trahissent eux-mêmes. Allah vraiment, n'aime pas le traître et le pécheur.

Sourate 18 verset 56 : Et ceux qui ont mécru disputent avec de faux arguments, afin d'infirmer la vérité et prennent en raillerie Mes versets (le Coran) ainsi que ce (châtiment) dont on les a avertis.

Sourate 40 verset 5 : Et ils ont discuté de faux arguments pour rejeter la vérité. Alors Je les ai saisis. Et quelle punition fut la Mienne ! .

Voici une partie des versets jetés à la poubelle par les imams de la répubique: 

https://www.facebook.com/notes/ali-excelso/une-partie-des-versets-jet%C3%A9s-%C3%A0-la-poubelle-par-les-imams-de-la-r%C3%A9publique/254108828101609

علي-بن-الكومي

SOURCE

Catégorie :: A la UneInformations & Décryptage

Tags : : , , ,

Donnez votre avis




If you want a picture to show with your comment, go get a Gravatar.