L’UOIF participera aux élections du CFCM

PARIS, 1 juin 2008 (AFP). L’Union des organisations islamiques de France (UOIF) participera bien aux élections du Conseil français du culte musulman, a indiqué dimanche à l’AFP le vice-président du mouvement, Fouad Alaoui.

L’UOIF avait laissé entendre qu’elle pourrait boycotter le scrutin prévu les 8 et 22 juin et que la décision serait prise par le conseil d’administration au cours du week-end. La réponse est que l’UOIF participera aux élections parce qu’elle est “favorable à la pérennité du CFCM” mais estime qu’il faut réformer le CFCM de l’intérieur “pour garantir l’unité du culte musulman”, a indiqué Fouad Alaoui.

L’UOIF souhaite aussi que les élections soient “retardées d’une semaine ou deux”, parce que c’est “techniquement difficile d’être prêt pour le 8 juin”, a-t-il ajouté.

La Fédération de la Grande Mosquée de Paris (FNGMP), présidée par l’actuel président du CFCM, Dalil Boubakeur, a décidé de ne pas participer au scrutin car elle conteste le mode de désignation des délégués (fonction de la surface des lieux de culte).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *