Islamophobie : Magouilles au plus haut niveau de l’État français ! [Vidéo]

Abdellah Ouahhabi a été producteur et réalisateur homologué à la télévision française. Il défend la thèse selon laquelle l’État français (en tant qu’ensemble d’institutions) est foncièrement raciste et islamophobe à l’égard des Arabes et des Africains, dans une pure tradition coloniale et impérialiste. L’affaire concerne l’ancienne émission télévisée du dimanche matin « Connaître l’Islam », réalisée à l’époque par M. Ouahhabi, et met en cause les appareils audiovisuel, judiciaire, exécutif, législatif et de santé, qu’ils soient de droite ou de gauche.

Selon la loi française, cette émission ne peut être programmée par l’État puisque légalement l’État ne se préoccupe pas du contenu des émissions cultuelles. Une association de Musulmans avait donc été créée pour gérer le contenu de cette émission. Derrière cette association, on trouve le ministère de l’Intérieur où l’équipe en charge du culte islamique est quatre fois plus nombreuse que l’équipe en charge des cultes juif, protestant ou catholique, alors que le culte catholique concerne des dizaines de millions de fidèles…

Il est arrivé à M. Ouahhabi, en tant que producteur de l’émission, de recevoir des directives du ministère de l’Intérieur qu’il a refusées. Alors que l’émission était diffusée à une heure de faible écoute (tôt le dimanche matin), l’audience augmente. Les lettres de soutien affluent de toute part mais la direction de la chaîne demande à M. Ouahhabi de dégrader l’émission (donc l’image de l’Islam en France) parce qu’elle est… trop bonne ! M. Abdellah Ouahhabi refuse, la chaîne décide alors de diminuer de 50% le budget de l’émission, et le licencie. S’ensuit alors une bataille judiciaire sur fond de magouilles politiques…

Source : Parti Anti Sioniste

Catégorie :: A la UneInformations & Décryptage

Tags : : , , , , ,

Commentaires (1)

Trackback URL | Commentaires Flux RSS

  1. serris dit :

    les déboires sont peut être à chercher du coté de la bêtise et du parti sioniste ! les droits de l homme et du citoyen ne sont pas toujours respecter et bien sûr il convient de tout mettre en oeuvre pour rétablir les situations.Mais il ne faut pas pour autan se sentir victime d’islamophobie.La religion intervient pour certains un peu trop dans leur conduite dans la société civile.

Donnez votre avis




If you want a picture to show with your comment, go get a Gravatar.