Hajj 2011 : La presse française boycotte le Pèlerinage à la Mecque

En quelques semaines nous avons pu observer un miraculeux silence radio de l’ensemble de la presse et médias français concernant deux sujets importants qui touchent particulièrement à l’actualité de l’islam et des musulmans de France :

1er sujet – La lettre de Dalil Boubakeur, alias SYCOPHANTE, recteur de la Grande Mosquée de Paris, adressée à Nicolas SARKOZY pour balancer l’UOIF et son cousin Dahmane Abderrahmane, ex-conseiller technique à l’ELYSÉE, aujourd’hui conseiller culturel à la Grande Mosquée de Paris. Dahmane Aderramane, qui dans cette lettre est insulté d’antisémite par son cousin BOUBAKEUR, a été en mai 2011 licencié par M. SARKOZY pour avoir qualifié François COPE de « peste de l’UMP ».

2ème sujet – Le Pèlerinage (Hajj) à la Mecque avec ses 20 000 pèlerins français (dont les aumôniers militaires français) qui se rendent depuis près de deux semaines aux Lieux Saints de l’islam : Médine et la Mecque. Pèlerinage à la Mecque que ne pourront malheureusement pas accomplir les 2000 à 3000 pèlerins français victimes d’arnaques sur l’ensemble du territoire de la République. Et pour cause, les rabatteurs et agences de voyages voyou ont bien travaillé sous l’aile protectrice de cette République islamophobe.

Ce mutisme imposé aux médias français est un miracle qui n’est pas anodin, il  démontre de par sa nature la main de cet architecte UNIQUE qui illumine, fabrique et manipule les consciences ou les inconsciences de ses sujets, de ses objets déshumanisés, réduits à l’état de simples pions, de consommateurs passifs et dociles à souhait.

Le boycott de la lettre immonde de Dalil BOUBAKEUR, digne des plus grands esprits délateurs,  démontre que toute cette presse française que l’on croit libre et indépendante ne l’est, en vérité, qu’illusoirement dans un certain intervalle autorisé et bien balisé par les vrais tenants du pouvoir en France. Il a suffit d’un coup de sifflet à ultra-son pour voir tous ces plumitifs de la presse française, sous l’autorité de leurs rédacteurs en chef, se terrer dans un silence protecteur et salvateur de la marionnette de l’islam maçonnique de France incarné par le CFCM et Dalil BOUBAKEUR, porte-voix de la Grande  Malade Mosquée de Paris (GMP).

Quant au  second mutisme, il dénote la réelle haine de la France envers ses musulmans. Les médias (y compris des médias musulmans de France) ont boycotté ce sujet, habituellement et largement  traité  les années précédentes, du Pèlerinage à la Mecque (Hajj) et de ses milliers de victimes « françaises », ayant une fois encore subit les affres de leur négligence, des arnaques d’agences voyou ainsi que des rabatteurs-margoulins prospérant impunément depuis des années sur le territoire de cette République malade et satanisée. Ces rabatteurs, ces voleurs du cinquième pilier de l’islam, bénéficient de la protection bienveillante d’un pouvoir occulte qui trouve toute sa jouissance dans le spectacle du malheur d’une frange indésirée de sa population, à savoir les musulmans de France.

Par ailleurs, nous pouvons également comprendre ce silence médiatique commandité comme un bras d’honneur français adressé à l’Arabie Saoudite qui a récemment décidé d’honorer l’Espagne plutôt que la France du projet – Al Haramaïn – estimé à 6,7 milliards d’euros , qui doit aider au transport des pèlerins par TGV entre Djeddah et les deux villes saintes de l’islam. Doit-on voir, dans cette déconvenue française de dernière minute, la main cachée des américains  ? Ou bien la France est-elle une fois encore victime de son arrogance et de son orgueil légendaire cachant, sur ce coup, ses vraies incompétences sur le plan du commerce international mondialisé ?

 B.S

Catégorie :: Pélerinage - Hajj

Tags : : , , , , ,

Commentaires (4)

Trackback URL | Commentaires Flux RSS

  1. cherif dit :

    le savoir faire espagnole dans le domaine du ferroviaire est un bel exemple , d’ailleur pour que les Suisse ait choisie le fameux  » Talgo » cela prouve le sérieux et la modestie espagnole , suivie de mon regard .cherif

  2. SaMsoul dit :

    Vous avez probablement sûrement raison à certains égards, mais SVP ne tombons pas dans l’aveugle francophobie AUSSI détestable que l’islamophobie. La France est je pense l’un des pays du monde où l’on peut le mieux vivre son Islam. C’est vrai qu’il y a un problème avec la religion dans notre pays – de naissance ou d’adoption. Mais pas spécifiquement avec l’ISlam. Regardez comment les Chrétiens sont dénigrés. Je trouve même davantage que nous, car en France, on n’hésite pas à régulièrement mépriser ouvertement le Pape, Jésus Christ, les prêtres et leurs paroissiens. Certes il y a des problèmes à résoudre et des choses à améliorer, mais tout d’abord ne tombons pas dans le délire de persécution et par ailleurs, essayons déja de régler les problèmes qui dissout la solidarité de notre communauté pour être plus fort et plus efficace face à l’adversité, et tâchons aussi de distinguer les Justes et les Injustes dans chaque communauté. Je pense qu’il faudrait notamment nous rapprocher de nos amis CHrétiens, nos plus grands alliés me semble-t’il. Que l’on me dise si je me trompe mais je crois que c’est ça le grand Jihad, en évitant notamment d’imiter les réactions haineuses de CERTAiNS Français non-musulmans, (et aussi de CERTAiNS musulmans anti-Occident). Et CERTAiNS est loin d’être LA MAJORiTé, selon ma propre expérience et observation du moins. Qu’Allah me pardonne si je me trompe ou si je suis injuste.

  3. MUSLIM dit :

    @ SaMsoul,

    Il n’y a aucune francophobie dans cet article, il faut faire la part des choses entre les français et la France qui signifie dans cet article les tenants du pouvoir y compris du pouvoir occulte. Dans notre esprit il n’y a pas de lien avec les français même s’ils ont élu en partie certains des tenants du pouvoir de cette France dont nous parlons.

    Considérant aussi le fait que le vrai pouvoir ne se situe pas dans la sphère politique qui n’est qu’une façade ou un décors pour faire oublier les marionnettistes qui s’activent derrière.

    Aussi les média en général ne sont qu’une machine de ce pouvoir que l’on sent agir mais dont nous avons du mal à identifier clairement. Ils servent avant tout les intérêts de l’idéologie dominante et assassine.

    Il n’y a aucun délire de persécution et nous nous méfions de cette arme psychologique qu’est devenue « la notion de victimisation » qui est sans cesse ressortie et opposée quand des citoyens musulmans s’expriment aux sujets de certaines injustices réelles et récurrentes. C’est une des nombreuses armes, à l’instar de l’hystérie ou du terrorisme laïque, que l’on oppose à une frange de la population qui est réellement malmenée et stigmatisée sans cesse et depuis toujours.

    Pour qu’il y ait solidarité et paix, il faudrait travailler avant tout sur le préalable de la justice et du traitement égalitaire de tous les citoyens quelque soit leur confession.

    Aussi il faut éviter les non sens et la confusion comme celui de mélanger islam et citoyenneté, religion et appartenance nationale. Il est également inutile de ramener le citoyen français de confession musulmane sur le terrain de la politique étrangère car là aussi c’est une façon de discriminer. La notion de oumma est un mythe y compris en France.

    Sinon le parallélisme, le rapprochement entre les problèmes des chrétiens et des musulmans est très maladroit voire fallacieux. Il ne faut pas en rester à certaines apparences trompeuses entretenues par quelques faits divers antireligieux en France. Les problématiques sont fondamentalement différentes et beaucoup plus profondes que ces apparences qui ne sont que des détails si l’on regarde sous l’angle de la lutte idéologique qui existe depuis des lustres pour ne pas dire depuis le début de l’humanité.

    Dire que le Pape ou l’église soit un allié des musulmans c’est vraiment un non sens. Par conséquence sur le plan de la doctrine, de l’idéologie, les chrétiens (tels qu’ils se définissent aujourd’hui) ne peuvent être que les alliés d’eux mêmes. A ce titre je vous renvoie vers l’article suivant pour bien comprendre la réalité de Vatican 2 et du pseudo dialogue islamo-chrétien : « l’autre et l’islam » http://www.cfcm.tv/2011/10/12/dialogue-islamo-chretien/

    Pour aller plus loin nous constatons également que les musulmans, rendus malades, ne sont non plus les alliés les uns des autres. Leur grand nombre sur cette planète au regard de leur ignorance du Deen et des consèquences dramatiques qui s’en suivent, de leur manque de foi, de leur non solidarité, de leur faiblesse évidente ne peut que confirmer que la oumma est un mythe. Le dialogue qui doit primer est le dialogue intra-religieux avant de prétendre à d’autres dialogues confessionnels qui ne doivent exister que pour appeler l’autre à l’islam car selon le Coran Dieu a abrogé les autres religions et consacré l’islam comme seule religion agrée.Et ceci fait partie de la croyance du musulman sincère. Dieu a choisi l’Islam comme seule religion et n’a pas fait de l’islam le troisième et dernier rameau ou wagon du monothéisme.

    J’espère avoir clarifié les zones d’ombre.

    Cordialement

  4. Oreste dit :

    Quel fou peut donc écrire :
    « … d’autres dialogues confessionnels qui ne doivent exister que pour appeler l’autre à l’islam car selon le Coran Dieu a abrogé les autres religions et consacré l’islam comme seule religion agrée.Et ceci fait partie de la croyance du musulman sincère. Dieu a choisi l’Islam comme seule religion et n’a pas fait de l’islam le troisième et dernier rameau ou wagon du monothéisme. »

    C’est vite oublier la petite sourate 109 :
    1. Dis : « Ô vous les incroyants !
    2. Je n’adore pas ce que vous adorez !
    3. Et vous, vous n’êtes pas adorateur de Ce que j’adore !
    4. Et moi, je ne suis pas adorateur de ce que vous adorez !
    5. Et vous, vous n’êtes pas adorateur de Ce que j’adore !
    6. Vous avez votre religion, et moi, j’ai ma Religion ! »

    Oseriez-vous dire qu’il y avait dans cette sourate un sous-entendu du style « Mais pour vous, ça ne va pas durer ! »

    Vous faites dire au Coran des choses qu’il ne dit pas, et c’est ici odieux vis-a-vis de la notion de « religion de paix » que veut être l’Islam.

Donnez votre avis




If you want a picture to show with your comment, go get a Gravatar.