L’UAME 93 est membre du CFCM, donc soutient l’islam de France et son ingérence

Il était une fois l’Union des Associations Musulmanes d’Épinay-Sur-Seine – UAME, un mini collectif politisé, composé de quatre associations. L’UAM93 est membre actif du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), et de fait promeut cette structure « sarkozyenne » au relent colonial, établie en 2003, et prônant justement cet islam de France qu’ils dénoncent nouvellement et dernièrement, depuis la fermeture légale de la mosquée de la ville d’Epinay par UNIQUE décision du maire Hervé Chevreau (Modem) et de son équipe municipale.

IMS, une association loi 1901 désertée par ses propres responsables

La mosquée de la ville d’Epinay était gérée par une association, loi 1901, sous contrat de bail avec la municipalité. Cette association, Intégration Musulmane Spinassienne (IMS), évoluait de fait dans une configuration contractuelle et statutaire ouvrant sur ce qu’ils appellent aujourd’hui : une ingérence du politique sur le culte. En effet, au regard de la législation, il est difficile de concevoir que la Mairie fasse fi de ses responsabilités concernant une mauvaise gestion évidente de ce lieu de culte.

Pourquoi les anciens responsables de la mosquée ont-ils démissionnés, les uns après les autres, quand justement il ne fallait pas quitter le navire alors que les flots annonciateurs de la tempête pointaient du nez ? Sachant aussi que démissionner c’est se donner le droit de se taire, surtout d’un point de vue légal.

Face à de telles irresponsabilités, le maire, par son bon droit, décide de faire appel à la Grande Mosquée de Paris(GMP) pour gérer le lieu de culte. La GMP qui contrairement à l’UAM 93 s’est retirée du Conseil Français du Culte Musulman. En effet la GMP n’a pas participé aux dernières « élections » de juin 2008 et ne participera pas aux prochaines élections de juin 2011. La GMP n’a aucune leçon à recevoir de l’UAME 93 en matière de promotion de cet islam de France devenu comme par magie repoussant à leurs yeux.

Les musulmans ne mentent pas

Pour bien comprendre, il est nécessaire de faire la part des choses entre le vrai et le faux, entre l’apparent et le caché, entre l’artifice et la réalité amère.

Au non de quoi une institution comme la mosquée de Paris, refuserait la sollicitation du maire Hervé Chevreau pour gérer la mosquée d’Epinay ? Alors que  les fondements du CFCM sont basés sur le nombre de mosquées gérées, selon un système de scrutin indexé sur les surfaces cultuelles  et exprimées en m2. Un système de scrutin ubuesque, anti-démocratique,  accepté et défendu par l’UAME 93, contrairement à la GMP. Leur participation aux élections du CFCM en est une preuve irréfutable, indiscutable.

Aujourd’hui, dans le creux de la crise, les anciens responsables de la mosquée d’Epinay, les démissionnaires de l’IMS tentent mensongèrement d’entrainer des musulmans, qui ne comprennent pas grand-chose aux réalités qui sous-tendent cette affaire, dans un tourbillon de n’importe quoi (manifestation, publication de vidéos, pétitions…) servant des intérêts pires que ceux dénoncés. Les moyens utilisés sont immoraux car mensongers et illégaux à l’instar de cette pétition initiées, qui pointe du doigt la Grande Mosquée de Paris en l’accusant d’avoir décidé unilatéralement la fermeture de la mosquée d’Epinay.

Ci-dessous la pétition hypocrite et mensongère de l’UAME 93

http://www.petitions24.net/non_un_maire_qui_decide_pour_les_musulmans

Alors que l’État est le garant de la liberté de culte et de la laïcité, il semble que cela ne soit pas le cas à Épinay- Sur-Seine puisque M. le Maire s’ingère directement dans les affaires religieuses et va même jusqu’à choisir derrière quel imam les fidèles doivent prier et a décidé en accord avec la Grande Mosquée de Paris de fermer la seule Mosquée de la ville.

Les musulmans ne mentent pas, du moins ils sont censés éviter ce mal quand ils le peuvent. Qui a pris le soin de contacter les responsables de la GMP pour avoir leur version de l’histoire ? Personne ! Force est de constater que les musulmans de France n’ont nul besoin de vérifier les propos de personnes, à savoir l’UAME, qui soutient fermement et efficacement le projet honteux du CFCM.

Au contraire et n’en déplaise, vous seriez surpris de constater que la GMP, a tout fait pour garder la mosquée ouverte, en faisant des concessions qu’elle n’était pas obligé de faire. Mais cette vérité n’arrange pas les affaires de l’imam (bénévole ?) déchu de cette mosquée pour qui la mobilisation a été organisée, et non pour le bien collectif comme on essaie de nous le faire avaler.

Pour bien comprendre cette affaire, il suffit de connaitre la nationalité ou l’origine de cet imam, ainsi que celle du vrai dirigeant de l’UAME. Les musulmans de France vont très vite comprendre que le pouvoir tunisien participe activement à cette mascarade, utilisant un imam d’origine marocaine pour casser du sucre sur le dos de la Grande Mosquée de Paris. L’équation n’est pas plus compliquée. Pour comprendre les enjeux de l’islam de France, il suffit de mettre sur le tapis les différentes origines nationales ou binationales des responsables des lieux de culte musulmans de France.

Les fidèles eux, sont comme d’habitude les dindons de la farce, souvent parce qu’ils le veulent bien. D’un côté, on leur ment pour les mobiliser dans la rue ou leur faire signer des pétitions qui tombent sous le joug de la diffamation gratuite et orchestrée. De l’autre, on leur raconte des histoires à dormir debout ,comme le fait que l’islam de France n’a rien à voir avec les nationalismes ou avec les colonialismes. Dans la théorie, il est vrai que l’islam transcende les nationalismes, mais pas l’islam politique des partisans du CFCM. Au contraire il est fondamental de nationaliser ce domaine pour comprendre les réelles portées stratégiques de cet islam de France que chaque musulman de ce pays défend directement ou indirectement.

L’UMAE n’est pas une victime, au contraire. Intellectuellement parlant, il est aussi malhonnête de faire croire que la Mosquée de Paris et Dalil Boubakeur ne font qu’un, et d’utiliser l’image de l’un pour dénigrer l’autre.

Catégorie :: A la UneInformations & Décryptage

Tags : : , ,

Commentaires (18)

Trackback URL | Commentaires Flux RSS

  1. AJIB dit :

    as salam aleykoum

    Pour avoir eux les responsables de l’UAME et le maire d’Epinay au téléphone, je ne comprends pas en quoi « le pouvoir tunisien est derrière cette mascarade ».

    Nous avons tenté d’avoir la version de la grande mosquée de Paris en demandant un responsable au téléphone mais très honnêtement, l’accueil a été catastrophique, digne du bêtisier de 2M et notre tentative par mail n’a pas eu de réponse.

    Quoi qu’il en soit, la mosquée de Paris a déclaré sur son site : « La situation ne peut être réglée que par les autorités dûment habilitées à assurer l’ordre public et la sérénité des lieux de culte.
    La Grande Mosquée de Paris n’interviendra de nouveau que lorsque l’ordre public rétabli et la sérénité retrouvée »

    Quand je lis « les autorités dûment habilitées à assurer l’ordre public » je comprends la préfecture et les services de police.

    Par ses récentes positions notamment sur le port du voile intégral Dalil Boubakeur s’est encore plus discrédité et ce tout seul, pas besoin de l’État tunisien…

  2. CFCM TV dit :

    Assalam ‘alaykoum,

    Merci de nous préciser que vous vous êtes contentés des versions qui vous arrangent, reléguant ceux qu’on accuse aux rangs de comiques du bêtisier. Vous montrez bien, malheureusement votre parti pris, mashaa Allah.

    Vous avez bien essayé de contacter le bon responsable, qui bien sûr n’est pas Dalil Boubakeur mais le M. Missoum président de la Fédération Ile de France GMP ?

    La déclaration sur le site de la GMP peut s’interpréter de différentes manières. Vous avez choisi la votre comme nous pouvons prolonger l’idée que ce sont les mêmes préfectures et les mêmes services de l’ordre qui assurent la pérennité du CFCM, symbôle par excellence de cet islam de France que l’UAME soutien par sa présence dans cette institution.

    Vous trouvez ça normal d’encourager les musulmans de France à imiter les indiens en érigeant des tentes dehors en guise de lieux de prière ? Si ça ce n’est pas de la politique, alors ça y ressemble beaucoup.

    Les positions de Dalil sur le voile ne sont pas plus choquantes que celles de Mohamed Moussaoui qui détient lui un pouvoir plus important.M. Moussaoui pourtant encensé par nombre de média « musulmans ». Ses positions ne sont pas plus choquantes que les positions de la majorité des musulmans de France.

    La Tunisie est bien impliquée dans cette affaire, attendez un peu, et vous allez y voir plus clair.

    Wa salam

  3. jamel dit :

    Monsieur vous mentez et je suis prêt à aller devant les tribunaux pour le prouver si vous persisté, c’est la mosquee de paris qui à fermé et maintient la fermeture de la mosquee

    De plus ce qui est dénoncé est la décision unilatéral du maire.

    Quand aux démissionnaires, que pouvaient faire face à un président qui refusait le dialogue, de s’expliquer et de laisser littéralement la situation ?

    Vous ne savez absolument pas de quoi vous parlez

  4. CFCM TV dit :

    Monsieur vous mentez et je suis prêt à aller devant les tribunaux pour le prouver si vous persisté, c’est la mosquee de paris qui à fermé et maintient la fermeture de la mosquee
    —————–

    Chiche ! Vous allez m’attaquer en tant que membre démissionnaire ? Marhaba nous avons l’habitude, les manipulateurs ne nous impressionnent pas même avec un déguisement musulman.
    Vous avez peur d’attaquer le maire et préférez vous rabattre sur un musulman, qu’a cela ne tienne.

    Puisse Allah(swt) avoir pitié de vous.

  5. AJIB dit :

    @CFCMTV Nous avons contacté la GMP de Paris par téléphone afin d’obtenir sa position officielle sur le sujet, la personne qui nous avons eu s’est contenté de nous baragouiner puis nous a dit de passer via le site web pour contacter Dalil Boubakeur ce que nous avons fait.

    Pour l’instant, je ne suis pas du tout votre raisonnement, qu’est ce que la Tunisie vient faire la dedans ? Encore vous m’auriez dit les commanditaires de l’islam de France OK mais la Tunisie… il manque des éléments que vous devriez éclaircir.

    Quand au CFCM et Moussaoui, nous sommes d’accord mais cela n’excuse pas Dalil Boubakeur

  6. Adlane dit :

    Salam,
    @CFCM,
    Normal que vous cherchiez à remettre les pendules à l’heure face à la montée de la grogne.
    Mais vous ne pouvez pas vous abstenir de comprendre qu’il y a un malaise de la communauté à votre encontre : vous donnez une image au mieux d’opacité, au pire d’incompétence, vous réagissez rarement de façon réactive et la proximité apparente que vous entretenez avec le pire gouvernement que l’on ait connu, sur les questions de la relation aux communautés, laisse planer des doutes de connivence (euphémisme).

    C’est à vous de nous montrer que les doutes dont je viens de parler ne sont pas fondés.
    S’il vous plait.

    Qu’Allah nous réconcilie et nous guide.

    Adlane

  7. CFCM TV dit :

    Salam ‘alaykoum,

    Les réflexes de la GMP sont compréhensibles quand on sait qu’à chaque sollicitation d’informations, ces dernières souvent se retournent miraculeusement transformées en publications à charge. A leur place je ne répondrais qu’aux vrais journalistes, si toutefois il en existe encore.

    La fermeture du lieux de culte relève uniquement de l’irresponsabilité des anciens dirigeants qui maintiennent volontairement le désordre dans l’unique but de cacher leurs tares, leurs erreurs. Le problème c’est l’imam ainsi que les élections prochaines du CFCM et rien d’autre. Les anciens de l’IMS maintiennent une fausse mobilisation en accusant mensongèrement la GMP. Cette dernière a raison de ne pas céder au chaos programmé et préfère que les esprits se calment afin de ré-ouvrir les portes de la mosquée.La question sécuritaire est réelle. Elle a également le choix dans le changement de l’imam et de préférer un imam salarié que faussement bénévole. Les fidèles viennent à la mosquée pour l’imam ou pour adorer Allah(swt) ? C’est quoi cette histoire ?
    En plus les musulmans d’Epinay devraient être contents que leur mosquée,enfin ne participera plus aux élections du CFCM, en se tenant à l’écart de tout soutien à cette structure réellement anti-démocratique.

    Concernant le rôle de la Tunisie, nous réservons les explications pour un prochain article inshaa Allah.

    Pourquoi aucun média musulman n’a promu les décisions de la GMP (qui étaient aussi celles de Dalil) quand cette dernière a boycotté les élections du CFCM en 2008 ? C’est parce que c’est mal de boycotter le CFCM c’est ça ?

    Wa salam

  8. CFCM TV dit :

    @ Adlane,

    Vous êtes hors sujet, le site du CFCM c’est pas ici, demandez à Google.
    Ici nous sommes contre le CFCM et mettons en garde contre lui. Bienvenue.
    Il est important aussi de préciser que la grogne que vous mentionnez est fomentée, commanditée, artificielle. rien de plus facile que d’utiliser l’ignorance des musulmans de France sur ce type de sujet politique.

    Wa salam

  9. Adlane dit :

    @cfcm tv (donc, et non cfcm :) )

    Je ne connaissais pas votre blog et j’ai fait l’erreur d’associer votre url au cfcm, faut dire que cfcm.tv ça ressemble beaucoup à lecfcm.fr quand même.
    J’suis pas le premier quand même? Rassurez-moi.
    Bref au temps pour moi, et c’est vrai qu’en relisant votre article en ayant cette donnée, on comprend mieux.

    Je relirai votre blog inchallah à l’occasion, pour comprendre davantage votre point de vue, ça m’intéresse.

    Adlane

  10. CFCM TV dit :

    @ Adlane

    Salam ‘alaykoum,

    Il n’y a pas de quoi. Non vous n’êtes pas le premier à vous tromper, surtout depuis que le cfcm a décidé enfin de lancer son site Internet en 2010. CFCM tv existe lui depuis 2005.

    Marhaba.

    Wa salam

  11. haqqtiviste dit :

    salaam

    « L’islam de france » sera consulaire, ça fait des années que les militants le savent. Pourquoi s’acharner à gérer les mosquées de l’état quand les mosquées ne sont que des lieux de prières ?
    Pourquoi ne pas investir les champs socio-politiques qui reflètent la pratique et les valeurs de l’islam au lieu de vouloir gérer des murs et des tapis ?!?
    Se « battre » contre le CFCM, c’est être un Don Quichotte !
    Il suffit de les dénoncer et d’agir pour la survie de nos espaces de vie : les quartiers populaires, là où nous vivons en majorité : logements indignes, accession à la propriété rare, communautarisation forcée, injustices, gestion policière, criminalisation des quartiers, criminalisation de la religion, etc…

    Qui se bat contre TOUTES ces réelles injustices que nous vivons ?!?

    Les mosquées sont des enjeux pour l’état et les consulats, pas pour les citoyens musulmans que nous sommes. De nos mosquées ne sort aucune force qui appelle au bien et réprouve le mal ! Cette force est ailleurs et il faut la construire en dehors du champ des mosquées.

    Bien à vous , salaam.
    Haqqtiviste

  12. Tâlib dit :

    As’salamoualaykoum,

    @ CFCM.TV

    Baraka’ALLAHou fika pour cet article, et ces tristes informations sur notre division. Des fois qu’en interpelant ainsi les musulman(e)s vivant en France sur une énième affaire sournoise « politico-nationalisto-religieuse », l’auto-critique communautaire devienne une priorité pour les musulman(e)s vivant en France, qu’il y est un sursaut de discernement des musulman(e)s concernant certaines idéologies perverses s’activant contre l’Islam et les musulman(e)s, et que cela engendre sur de grandes consultations et un éventuel rassemblement communautaire, incha’ALLAH.

    @ Haqqtiviste

    Vous écrivez : « « L’islam de france » sera consulaire, ça fait des années que les militants le savent. Pourquoi s’acharner à gérer les mosquées de l’état quand les mosquées ne sont que des lieux de prières ? »

    Les mosquées ont été réduites à cela aujourd’hui, mais est-ce que dans les enseignements et l’histoire musulmane, les mosquées ne sont que des lieux de prières ?

    Vous écrivez : « (…) Pourquoi ne pas investir les champs socio-politiques qui reflètent la pratique et les valeurs de l’islam au lieu de vouloir gérer des murs et des tapis ?!? Se « battre » contre le CFCM, c’est être un Don Quichotte ! Il suffit de les dénoncer et d’agir pour la survie de nos espaces de vie : les quartiers populaires, là où nous vivons en majorité : logements indignes, accession à la propriété rare, communautarisation forcée, injustices, gestion policière, criminalisation des quartiers, criminalisation de la religion, etc (…) »

    Investir le champs politique avant d’investir la pratique et l’instruction de l’Islam, serait un peu comme « mettre la charrue avant les bœufs » …

    Se battre contre ou plutôt s’opposer à l’instance auto-proclamée et nommée « CFCM », c’est appliquer un devoir islamique, même si cette instance est instrumentalisé et protégé par des ploutocrates aux idéologies perverses, les musulman(e)s peuvent obtenir gain de cause, il suffit d’avoir la foi et d’agir tel que 314 musulmans ont combattu pas moins de 950 qouraïches …

    Pour ce qui est divers maux cités, si la majorité des concerné(e)s pratiquaient réellement l’Islam et fréquentaient d’avantages les mosquées, surement qu’ALLAH Ta’âla aurait accordé une condition de vie différente à cette majorité de musulman(e)s vivant dans les quartiers et banlieues de France. N’oublions pas que tout ce qui nous arrive, individuellement et « communautairement », fait partie de notre destin, que le bien vient d’ALLAH Ta’âla, que le mal nous incombe, qu’ALLAH Ta’âla peut laisser ou empêcher qu’un mal(heur) nous atteigne, et que si nous faisons triompher Sa Parole alors IL nous accordera le triomphe ici-bas ainsi que dans l’au-delà.

    Vous écrivez : « Qui se bat contre TOUTES ces réelles injustices que nous vivons ?!? »

    Une minorité de musulman(e)s qui pratique réellement l’Islam, certain(e)s non-musulman(e)s, … La majorité cherche des boucs émissaires à leurs propres maux, et usent de plaintes et de lamentations tels que d’autres communautés le font.

    Vous écrivez : « (…) Les mosquées sont des enjeux pour l’état et les consulats, pas pour les citoyens musulmans que nous sommes. De nos mosquées ne sort aucune force qui appelle au bien et réprouve le mal ! Cette force est ailleurs et il faut la construire en dehors du champ des mosquées. (…) »

    C’est justement parce que la pratique de l’Islam, l’instruction et l’éducation de l’Islam, la fréquentations des mosquées, … ont été abandonné au détriment d’autres mœurs de vie et d’autres lieux, que cette triste situation pour les musulman(e)s existe, et non pas l’inverse. Il faut reprendre les mosquées, et leur redonner leurs vrais rôles, plutôt que de laisser « les mosquées de la république » pousser comme des champignons, afin d’instrumentaliser et de conditionner d’avantages l’Islam et les musulman(e)s de France.

    Was’salamoualaykoum.

  13. CFCM TV dit :

    Salaam ‘alaykoum,

    Barakallahou fikoum de partager vos sentiments et analyses. Kheyr inshaa Allah.

    Le CFCM n’est pour nous qu’une cristallisation temporelle, d’un esprit qu’on essaie de façonner de sorte à éteindre toute vitalité, tout éveil des musulmans de France… et il est vrai que ce CFCM n’est qu’un « symbole » parmi d’autres ou un moulin parmi d’autres comme aurait pu le dire Sancho Panza.

    Nous cherchons encore une définition de cet islam que l’on qualifie de consulaire (invention UOIF). A quoi ça correspond au juste ? Et à quoi ça pourrait correspondre dans le futur. Peut être que dans le fond, nous nous trompons sur les objectifs réels. Allou ‘Alam il faut creuser la question.

    Wa salam

  14. As salamu ‘alaykum akhi

    C’est une affaire où les choses ne sont pas claires et dans laquelle les croyants ne sont pas clairement informés, c’est vrai.

    Bref, ce que je sais c’est que l’IMS a démissionné, sauf son président qui a souhaité ne garder que la responsabilité de la partie cultuelle apparemment, et qui fait partie de la nouvelle équipe, sollicitée par le maire.

    Quand on demande aux démissionnaires pourquoi ils ont quitté le navire, ils disent qu’ils ne l’ont quitté que pour organiser une nouvelle asso parce que le président de l’IMS préchait le kufr.

    C’est ensuite que ces gens et cette nouvelle asso ont été considérés comme des fattan, conduisant le maire à agir.

    Tout cela mérite de la considération. Mais à cette étape personne ne parle ni du CFCM ni de le GMP. Ensuite que la nouvelle asso recherche une affiliation ou une autre pour avoir une certaine visibilité ou une certaine force ou même pour montrer son affiliation  » aqidatique  » aux idées du CFCM, c’est la petite histoire. D’ailleurs la conception religieuse de cette nouvelle asso est assez clairement présentée dans les videos qu’elle diffuse. Je n’ai pas encore reçu de réponse de leur part concernant des questions que je me posais sur cette conception.

    Donc je ne crois pas que le coeur du problème soit bien une énième gué-guerre entre le CFCM et la GMP, qui, et ce n’est pas une secret, prêche exactement la même forme d’innovation dogmatique et de perversion de la religion.

    Qu’Allâh vous préserve akhi pour avoir souligné que les croyants sont ceux qui sont spoliés dans cette affaire.

    Wassalam

  15. CFCM TV dit :

    Assalam ‘alaykoum,

    Barakallahou fikoum pour les précisions.

    En démissionnant, les membres de l’ancienne équipe s’est coupée seule l’herbe sous le pied. C’est justement ce qu’il ne fallait pas faire. Il faut être bien naïf pour penser qu’il suffisait de créer une nouvelle association pour s’imposer ensuite à la Mairie.

    Et que vient faire le Collectif Cheikh Yassine dans cette histoire ?

    Nous allons publier prochainement une interview du président de la GMP Ile de France concernant cette affaire inshaa Allah, pour voir comment et pourquoi ils ont été sollicités.

    Wa salam

  16. Arthen dit :

    Je découvre votre site et je me rends compte qu’il n’est qu’un ramassis à l’image du nom qu’il porte. Il faut dire que les serviteurs du dragon sont nombreux, suivez la file….

  17. CFCM TV dit :

    @ Artung

    Bonne découverte.

  18. Green dit :

    as salâmu `alaykum,

    Impressionnant est le nombre de personnes qui surfent sur la toile mais ne savent pas lire.

    Bâraka Llâhu fîkum.

Donnez votre avis




If you want a picture to show with your comment, go get a Gravatar.