Chefs de groupes ou rabatteurs ?

Pour le hajj, comme pour tout voyage organisé, la loi interdit de récupérer les titres de transport ainsi que de l’argent des voyageurs si l’on n’est pas au minimum agent de voyage ou assimilé pour les cas d’associations disposant d’un agrément préfectoral de voyage. Le chef de groupe doit avoir un statut légal. Il ne peut en aucun cas prendre votre passeport ou votre argent, le mieux est de traiter directement avec un employé de l’agence organisatrice. C’est pourquoi nous conseillons aux agences d’embaucher temporairement, pendant la durée du pèlerinage et de sa préparation, les chefs de groupe afin de leur donner un statut légal. Outre le fait d’exercer en pleine conformité avec la loi, cela permettra de participer à l’assainissement du marché du hajj, encore très convoité par nombre de rabatteurs peu scrupuleux, qui sévissent déjà sur le terrain.

Vérifier les tracts publicitaires

S’il n’est pas toujours facile de faire le bon choix parmi toutes les offres pour le hajj, vérifier le tract publicitaire est un excellent moyen pour éviter l’arnaque. Cette vérification vaut tant pour les futurs pèlerins que pour les agences de voyage agréées qui peuvent faire les frais de rabatteurs. C’est pourquoi nous conseillons à ces agences agréées de bien surveiller les tracts publicitaires parfois diffusés à leurs insu par des rabatteurs.

  • Vérifier que le ou les chefs de groupe soient bien identifiables sur le tract publicitaire. Vérifiez qu’il n’y a pas juste un prénom et un numéro de portable. Le nom de famille doit figurer, sinon c’est suspect.
  • Vérifier que les coordonnées complètes (Nom, adresse, Tél, N°licence) de l’agence agrée figurent sur le tract que l’on vous tend.

Dans tous les cas le réflexe le plus important quand on vous démarche c’est de ne donner ni votre passeport, ni de l’argent sans avoir en contrepartie un document faisant office de reçu, avec tous les éléments d’information permettant d’identifier clairement à qui vous remettez vos documents et votre argent.

Ne vous laisser pas abusez par un excès de confiance.

Certains rabatteurs (chefs de groupe sans statut légal opérant au noir et abusant de la confiance ou de l’ignorance des pèlerins) comme c’est le cas par exemple à Strasbourg, Mulhouse, Colmar, Belfort, Besançon, Annemasse etc…, ont développés des tactiques infâmes en matière de rabattage.  Ils n’hésitent pas à casser les prix du marché (en moyenne 200 à 300 €), ceci afin de regrouper un maximum de pèlerins, les passeports sont immédiatement récupérés pour prendre en otage les pèlerins naïfs ou ignorants. A une semaine avant les départs, ces rabatteurs reviennent vers leurs pèlerins pour les mettre dos au mur en demandant une rallonge de 200 à 300€, prétextant l’impossibilité d’avoir des visas le cas échéant. On se retrouve donc avec des pèlerins dupés, qui ont payé le prix du marché, pour se retrouver in fine avec un menteur en guise de chef de groupe ou guide spirituel ! il est vrai que certains de ces rabatteurs se présentent même avec le titre d’imam.

En guise d’exemple, cette pratique honteuse à court actuellement à Strasbourg. Le prix du marché étant en moyenne à 3800 €, un rabatteur-imam prétend pouvoir emmener des pèlerins pour 3400€ dans les mêmes avions et dans les mêmes hôtels que les pèlerins qui ont payé 3800 € !

D’autres rabatteurs jouent sur l’ignorance des pèlerins en matière d’hôtellerie à Madina et Mecca. Ils n’hésitent pas à vous parler de 4 et 5 étoiles. Sachez qu’une étoile en Arabie Saoudite n’a rien à voir avec les étoiles que nous connaissons ici en France. Et que le hajj n’a rien à voir non plus avec le Club Med.

La distance entre l’hôtel et les lieux saints est très importante surtout pour les personnes âgées et malades. Même si l’on vous parle de navette circulant jour et nuit, il faut être très prudent. Prenons l’exemple de l’hôtel « Le Méridien » situé à peu près à 2 Km du Haram. C’est un hôtel confortable, et en effet il existe une navette qui fait le va-et-vient entre l’hôtel et Masjid al Haram. Cependant il faut prendre la navette au moins 1 heure avant chaque prière si l’on veut prier à l’heure. Pendant les jours du hajj, cette navette est totalement inefficace. Il y a toujours la solution de faire le trajet à pied, 5 fois par jour, sous un soleil de 40°C.

Exemples de publicités mensongères :

Manasik Voyages Genève devient SOBEK TOURS

Ceci est une alerte des plus sérieuses. L’ancien gérant, Mahmoud Swali, de l’agence de voyage de Genève, Manasik Voyage, utilise la société suisse SOBEK TOURS pour continuer à sévir dans tout le grand Est de la France, ainsi que dans le Rhône Alpes. Manasik Voyage est au cœur de l’affaire des 4000 pèlerins arnaqués il y a deux ans. La plainte contre X qui avait été déposé a déclenché en France, en Suisse, en Allemagne et en Belgique une enquête judiciaire et administrative qui est toujours en cours.

Nous attirons l’attentions des pèlerins ainsi que de leur famille pour ne pas tomber dans le piège, et de ne pas se laisser tromper par ce changement de masque.

Catégorie :: Informations & Décryptage

Tags : : , , ,

Donnez votre avis




If you want a picture to show with your comment, go get a Gravatar.