Profonde crise au CFCM

Source : www.humanite.fr
La Grande Mosquée de Paris renonce à participer aux élections de l’instance censée organiser l’islam.

C’est décidé, la Grande Mosquée de Paris (GMP) ne participera pas aux élections du Conseil français du culte musulman (CFCM), prévues le 8 juin prochain. Raison invoquée : le mode de scrutin qui « minore notre influence », souligne Chems-Eddine Hafiz, avocat de la Mosquée de Paris. Les grands électeurs, seuls habilités à voter, sont définis par le nombre de mètres carrés des lieux de culte.

Or, selon l’entourage de Dalil Boubakeur, recteur de la GMP, « il suffit d’acheter des locaux en banlieue, de – jeter des tapis par terre pour déclarer une salle de prière, même s’il n’y a pas d’imam ». Ce système favorise davantage les autres composantes du CFCM, telles que le Rassemblement des musulmans de France (RMF) et l’Union des organisations islamiques de France (UOIF).

Depuis la création de l’instance censée organiser l’islam de France, la GMP estimait « injuste » les critères du scrutin. Mais, en accord avec les pouvoirs publics et les autres structures musulmanes, un « consensus général » s’était dégagé avant les élections, explique Chems-Eddine Hafiz. Il consistait, notamment, à assurer une représentativité de l’ensemble des composantes du CFCM au sein de son bureau.

Cette fois-ci, hormis la GMP, les autres intéressés n’entendent pas renouveler cette pratique consensuelle, espérant prendre la présidence du CFCM, au détriment de la GMP, proche de l’Algérie. Le RMF, allié du Maroc, brigue particulièrement ce fauteuil.

Pour autant, la GMP – restera-t-elle au CFCM ? La question n’est pas encore tranchée : « nous prendrons la décision dans les jours à venir », précise Chems-Eddine Hafiz. D’ores et déjà, en refusant de prendre part aux élections, la GMP sème le doute sur l’existence même du CFCM.

Mina Kaci – www.humanite.fr

Catégorie :: Informations & Décryptage

Tags : : ,

Donnez votre avis




If you want a picture to show with your comment, go get a Gravatar.