Participation de la Ville à la réalisation de la Grande Mosquée de Strasbourg

Conseil Municipal de la ville de Strasbourg
Point n°29
Participation de la Ville à la réalisation de la Grande Mosquée de Strasbourg
Ludmilla HUG-KALINKOVA
Groupe UDS

Madame le Maire,

Nous regrettons que la Coordination des Associations pour la Mosquée de Strasbourg n’ait pas pu recueillir les fonds qui lui auraient permis d’assurer la mise en oeuvre de l’ouvrage dans les délais prévus.

Nous regrettons de la même façon la nouvelle volte-face de votre exécutif, qui avait explicitement conditionné la participation financière de la ville au nantissement préalable des fonds collectés par l’association anciennement appelée La Grande Mosquée de Strasbourg. Cette situation pose plusieurs questions que je me permets de vous soumettre :
1) Qu’adviendra-t-il des fonds publics des contribuables strasbourgeois, si l’association nouvellement appelée La Mosquée de Strasbourg ne parvenait pas à collecter ses fonds propres ?
2) Quel dispositif réaliste pouvez vous mettre en avant qui vous permette de contrôler l’origine des fonds propres ? Vous savez très bien que, ni au plan juridique, ni au plan pratique, vous n’avez les moyens de contrôler les ressources de l’association « La Mosquée de Strasbourg ».
3) L’ouverture du lieu à toutes les sensibilités de l’Islam aurait été bien plus crédible si vous n’aviez pas contesté la réalisation d’un pôle culturel ouvert sur la société strasbourgeoise.
4) Vous vous insinuez virtuellement dans la gestion de la Mosquée mais, Madame le Maire, êtes vous membre de l’association « La Mosquée de Strasbourg » ou êtes vous membres du CA de ladite association ? Soyons sérieux. Sur quelle base décrétez-vous que la gestion de la Mosquée sera transparente ?

Au fond, la question du financement n’est qu’un pis aller. Ce qui importe avant tout et dans la mesure où vous ne disposez d’aucun moyen d’appliquer vos théories, c’est de savoir quelle sera la politique du culte du Conseil d’Administration de la Mosquée et quels seront les liens étroits que la Ville sera capable de tisser avec ses représentants, dans la confiance et la transparence. Or sur ce point également, le moins que l’on puisse dire c’est que vous n’avez pas démontré votre capacité à rassembler toutes les sensibilités, pas plus qu’à susciter une réelle confiance, ni de la part des porteurs de projet, ni chez vos concitoyens.

Afin d’épargner aux Strasbourgeois vos diatribes mensongères et celles du Maire délégué concernant notre position au sujet de la Mosquée, nous voulons dire haut et fort que nous partageons en tous points l’analyse du Conseil Régional du Culte Musulman d’Alsace et de son Président Mr Soufari Benabdellah. Ce dernier s’est adressé à vous et vous n’avez pas daigné le recevoir. Vous connaissez parfaitement sa position et chacun peut la trouver sur le site du CFCM http://www.cfcm.tv.

Ainsi toute allégation d’ambigüité est levée et vos propos, chaque fois que nous sommes intervenus (notamment mon collègue Olivier ARON) pour défendre un projet réaliste et républicain, comme chaque fois que nous avons dénoncé les risques de votre politique irresponsable, vous renvoient à vos propres turpitudes.

Pour conclure, Madame le Maire, une fois de plus, vous reniez votre parole :
– la 1ère fois, vous l’avez fait à la face des français musulmans (vous aviez promis en 2001 de fédérer les diverses sensibilités autour du même projet et vous ne l’avez pas fait),
– la 2è fois, vous avez repris une partie de vos promesses, en l’occurrence en conditionnant le versement de la participation de la Ville à la collecte préalable des fonds propres de l’association. Et maintenant, nouvelle volte-face, vous reniez les engagements précités pris devant les strasbourgeois, en versant ladite participation sans condition préalable. Finalement, vous construisez un discours rassurant autour des financements, de la gestion, du fonctionnement, mais vous ne disposez concrètement d’aucun moyen de mettre en oeuvre les préalables que vous annoncez de façon péremptoire.

Nous voulons réaffirmer ici l’attachement de l’UDS à la construction d’une mosquée, lieu de culte à Strasbourg, qui soit digne et ouvert à tous les musulmans sans exclusive. Nous espérons vivement que la sagesse des porteurs du projet sera plus efficace pour y parvenir que votre politique de gribouille.

Notre vote favorable ne cautionne en aucune manière votre politique illisible et opaque, mais constitue un appel à la responsabilité des porteurs du projet de la Mosquée. En effet, compte tenu des erreurs accumulées dans la gestion de ce dossier, nous ne voyons plus que cette voie là pour aider les musulmans à profiter le plus rapidement possible du lieu de culte qu’ils attendent tous avec ferveur.

Ludmilla HUG-KALINKOVA, Marthe SCHWAB, Olivier ARON, Jacques LEDIG

Catégorie :: Informations & Décryptage

Tags : : , ,

Donnez votre avis




If you want a picture to show with your comment, go get a Gravatar.