Aïd el fitr : la ville d’Aix, un bon exemple pour le maire de Gonesse

Aix-en-Provence : le gymnase transformé en salle de prière pour l’Aïd

aix-aid.jpgDe bonne heure ce samedi, les portes du gymnase Coulange, dans le quartier d’Encagnane, ont été ouvertes pour recevoir les familles musulmanes venant participer à la célébration de l’Aïd-el-Fitr: un temps de prière pour marquer la fin du ramadan et la période de jeûne. De grands tapis ont été disposés au sol pour accueillir les fidèles, qui commencent à arriver dès 7h30.

« Nous sommes trois associations aixoises à souhaiter faire la prière ensemble pour la rupture du jeûne » explique Kamel Saïdi, de l’Association d’études et de recherche islamiques, qui organise la cérémonie avec l’Association islamique française et le comité du foyer Sonacotra. « Avec ce gymnase, nous disposons deux fois par an d’un espace assez vaste pour nous rassembler. » On dénombrerait près de 12 000 personnes de confession musulmane à Aix, qui se retrouvent les vendredis dans cinq « petits lieux de quartier, la plupart du temps des caves aménagées en salle de prière ». À défaut de lieu de culte officiel, on célèbre donc celui-ci… là où on peut. « Les élus nous font des promesses depuis plusieurs années, note un organisateur. Nous cherchons un lieu, c’est bien qu’il y a un besoin ». Lequel n’est visiblement plus à démontrer.

Quant à l’attitude des élus, elle reste assez ambiguë: des représentants de chaque famille politique se sont levés tôt hier pour faire acte de présence. « Ils pourraient facilement acheter un terrain et construire une mosquée » observe sur place Alain Joissains, chef de cabinet du maire. « On doit les aider, au minimum mettre un terrain à leur disposition » estime Alexandre Medvedowsky, le candidat (PS) à l’élection municipale, lui aussi présent au gymnase, comme François-Xavier de Peretti (Modem), candidat de l’Union pour Aix. Stéphane Salord, 2e adjoint UMP, souhaite dans un communiqué: » Un joyeux Aïd à tous les musulmans d’Aix et du Pays d’Aix ». « Pour l’Aïd-el-Kebir (dans 2 mois et 10 jours, ndlr) le choix des moutons se fera à Puyricard, puis ils seront abattus à Sisteron. Mise en place avec la Chambre d’agriculture, cette organisation est une première » glisse M. Joissains. « Cette prière et celle de l’Aïd-el-Kebir rassemblent beaucoup de musulmans, explique Kamel Saidi. Un peu comme la messe de Noël dans la religion catholique. Ensuite, c’est en famille et avec les voisins que chacun va fêter ce temps fort ».

Source : Laprovence.com

Catégorie :: Informations & Décryptage

Tags : : , ,

Commentaires (1)

Trackback URL | Commentaires Flux RSS

  1. ASMA dit :

    il n’y pas à aller jusqu’a Aix en provence voyez juste en banlieux parisienne ,à rosny sous bois dans le quatre vingts treize ou chaque année lors de la celebration de la fete de l’aid les musulmans se donnent rdv en face de la salle de priere dans le gymnase municipal pour faire la prière de l’aid,la salle est toujours bondée et les élus locaux ,le maire et son adjoint souvent,viennent prendre le micro pour souhaiter aux musulmans une bonne fete de l’aid et il y a tellement de gens que la salle ne suffit jamais!!!!

Donnez votre avis




If you want a picture to show with your comment, go get a Gravatar.