L’UDC en Suisse : campagne et affiches islamophobes !

Une nouvelle affiche UDC scandalise

En Valais, on peut voir ce matin de nouvelles affiches de campagne UDC pour les élections fédérales: elles montrent des musulmans de dos en train de faire leur prière prosternés devant le Palais fédéral.

affiche-udc.jpg

Par-dessus est écrit en grosses lettres: « Utilisez vos têtes »! Ces affiches, tout à fait dans le style de l’UDC, ont été placardées la nuit dernière ; le parti n’a évidemment pas fait appel à la SGA pour les coller.Du côté du gouvernement valaisan, on ne souhaite pas réagir à cette campagne choc afin de ne pas faire de pub pour l’UDC. Le Journal de 12 h 30 a interviewé Adolphe Ribordy, rédacteur en chef du journal hebdomadaire « Le Confédéré ». Il est actuellement poursuivi en justice par Oskar Freysinger pour avoir publié dans son journal un pastiche de sa tête à côté de celle d’Adolf Hitler… Sandro Cattacin, directeur du département de sociologie à l’Université de Genève.

Sandro Cattacin, directeur du Département de sociologie à l’Université de Genève, et Alfons Garcia, publicitaire Rive Gauche, spécialiste de la propagande et de la communication politique, débattent de cette nouvelle provocation et de ses implications. L’UCD cherche-t-elle à faire parler d’elle le plus possible… comment ne pas entrer dans ce jeu ?

Via : www.rsr.ch

Catégorie :: Opinions

Tags : : , , ,

Commentaires (3)

Trackback URL | Commentaires Flux RSS

  1. Al-Kanz dit :

    Ces crétins poussent la provocation au maximum et font feu de tout bois. La campagne électorale se fait dans le caniveau en Suisse.

  2. Al kamal salafee dit :

    Merci l’UDC pour ta franchise!

  3. martin dit :

    je suis choquée de voir des gens soit disant civilisés commettre ce genre d’acte et tenir ce genre de propos, prpres aux chiens.Cela n’est que facilité que d’utiliser a peur et la haie contre l’étranger à des fins politique. L’intelligence serait d’outrepasser les différences et de vivre ensemble car oui il faut cultiver l’indifférence et non la différence.
    Platon disait un enfant qui a peur de l’obscurité n’est pas inquiétant mais ce qui l’est un homme qui a peur de la lumière.
    Ps: n’en déplaise à certains nous sommes tous issu de la même la personne.

Donnez votre avis




If you want a picture to show with your comment, go get a Gravatar.