Météo en Angleterre : pluie de cochons et un fort vent de contestation chez les musulmans

pluie-porc.jpgDes musulmans protestent contre un projet de construction d’une usine de nourriture pour animaux de compagnie, qui pourrait faire pleuvoir du porc.

Un groupe de musulmans s’oppose à ce qu’une usine de nourriture pour animaux domestiques soit construite près de chez eux du fait d’émissions possibles de porc, ce qui violerait leurs droits religieux.

Butchers Pet Care pourrait renoncer à ses projets pour Coton Park, près de Rugby, à cause de plaintes des familles asiatiques ; auprès de l’association des résidents, sur le risque d’effluves porcines dans leur jardin.

Des résidents musulmans ont aussi estimé qu’ils « pleuvrait » du porc sur leur maison et sur leur jardin lorsque la cheminée de l’usine évacuera la chaleur, provenant de la mise en conserve, dans l’atmosphère.

L’Association des Riverains de Coton Park disent qu’ils ont reçu des plaintes venant de musulmans – à qui le coran leur interdit de manger du porc – et sont en train de prendre l’affaire très au sérieux.

Un membre d’une famille, qui tient à garder l’anonymat, vit à moins de 100 mètres de l’endroit où doit être construite l’usine, et a déclaré – « Une proportion significative de viande utilisée pour la nourriture pour animaux est de la viande de porc. Or notre religion nous interdit expressément de consommer de la viande de porc sous quelque forme que ce soit. Du fait de la manière dont les émanations de viande seront évacuées l’usine, il pourra en « pleuvoir » dans la zone et nous consommerons du porc via l’inhalation de cette « pluie ». De plus, nos vêtements pourraient être contaminés par du porc« .

Selon une autre famille de Coton Park, « les propriétaires de l’usine ne discutent pas le fait que des extraits de porc seront introduits dans l’atmosphère par le biais d’une cheminée de 60 mètres de haut. Ils ont dit qu’ils n’y aurait aucun traitement chimique pour empêcher cela. »

Selon le porte-parole de l’association des riverains, Grand Scott, « de nombreuses familles se sont plaintes du fait de l’odeur de porc et aussi du fait que si l’usine cuisine avec du porc, des particules de porc et l’odeur pourrait se déverser sur eux depuis la cheminée. C’était quelque chose que nous n’avions pas pris en considération, mais c’est un problème important et délicat à traiter. Si des musulmans sont mécontent à ce sujet, alors des juifs pourraient se plaindre pour la même raison et les hindous pourraient eux aussi se plaindre du fait de leur croyance au fait que la vache est un animal sacré. Il y a un nombre significatif de musulmans dans notre quartier, aussi cela pose-t-il problème« .

Un autre musulman a ajouté : « Un musulman est obligé d’être propre spirituellement, mentalement et physiquement. L’abstinence de manger la chair du porc est une des obligations qu’un musulman doit observer pour atteindre la pureté de l’âme et de la nature humaine. Par conséquence nous pensons qu’il n’y aura pas seulement une contamination corporelle mais également une contamination spirituelle dans notre foi par les propriétaires de cette usine en projet. Dans ce pays, nous avons le droit de suivre notre religion et nos croyances religieuses. En autorisant ce projet, les droits de notre religion seront balayés d’un coup pour satisfaire au profit économique. Nous sommes certains qu’il existe un autre endroit dans ce quartier où l’usine pourrait être construite sans que cela ait un impact sur nous ou sur d’autres semblables. »

L’Agence de l’Environnement Sanitaire est en train d’enquêter sur des effets potentiels, pour autoriser ou non la construction de l’usine en septembre. L’entreprise de nourriture animale a déclaré être « sûr à 99 % » qu’il n’y aura pas d’odeur de porc qui atteindra le quartier résidentiel de Coton Meadows.

Selon Butchers Pet Care, « la majorité de notre production naturelle est à base de boeuf et de volaille. Les ingrédients à base de porc représente moins de 10 % dans notre production.

A Coton Park, nous avons l’intention de construire un extracteur d’odeurs à travers le conduit de la cheminée. Un rapport sur l’impact environnemental a déjà conclu que les émissions sur le site de Coton Park ne devrait pas avoir d’impact négatif sur la qualité de l’air, ni entraîner un changement d’odeurs. Nous tenons à préciser encore une fois que nous n’y brûlerons aucun produit animal« .

Traduit du quotidien Dayli Mail 

Catégorie :: Informations & Décryptage

Tags : : , , , , ,

Donnez votre avis




If you want a picture to show with your comment, go get a Gravatar.