Pas de grande mosquée à Marseille

La justice ajourne l’érection d’une grande mosquée à Marseille

gaudin.jpgMARSEILLE (Reuters) – Le tribunal administratif de Marseille a annulé une délibération municipale qui mettait à la disposition d’une association cultuelle, sous la forme d’un bail emphytéotique, un terrain pour la construction d’une grande mosquée dans la cité phocéenne.

« Le dit bail emphytéotique administratif litigieux doit être regardé comme accordant une subvention à l’association cultuelle », a-t-il précisé dans son jugement.

Signé pour une durée de 99 ans, le bail prévoyait le versement d’un loyer symbolique de 300 euros par an.

Le tribunal a estimé le projet en violation avec l’article 2 de la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat.

Il a suivi les conclusions du commissaire du gouvernement qui avait jugé le prix de ce loyer « anormalement bas » par rapport au prix du marché immobilier.

Il a également mis en exergue un « manque d’information des élus » auxquels n’a pas été communiqué la « valeur fiscale » du terrain.

Le président du Mouvement national républicain (MNR), Bruno Mégret, a qualifié de « victoire judiciaire » la décision du tribunal administratif.

« Il s’agit d’une victoire juridique et politique », a précisé le conseiller municipal de Marseille dans un communiqué.

Philippe de Villiers a pour sa part évoqué un jugement « juste et équitable ».

« Cette décision, qui fera date, doit être l’occasion pour le gouvernement d’imposer un moratoire sur toute construction de mosquée avant la signature effective d’une charte républicaine qui impose à l’Islam le respect des lois de la République », a ajouté le candidat du Mouvement pour la France (MPF) à l’élection présidentielle.

Le maire UMP de Marseille, Jean-Claude Gaudin, avait fait voter, le 17 juillet 2006, une délibération autorisant la location d’un terrain de 8.600 mètres carrés dans les quartiers du nord de la ville à l’association « La mosquée de Marseille ».

Le but était de permettre l’édification d’un « lieu de culte significatif » dans la deuxième ville de France et de « faire sortir l’islam des caves » comme le souhaitait les dignitaires musulmans locaux.

Le projet d’un coût de six millions d’euros devait être financé par des fonds privés en raison de la loi de 1905.

Catégorie :: Informations & Décryptage

Commentaires (1)

Trackback URL | Commentaires Flux RSS

  1. Meriem dit :

    Hello ,

    Je suis Musulmane , nee a Marseille et bien que j’habite a des milliers de kilometres . je voudrais pouvoir faire une contribution , meme timide aux fonds pour la contruction de la Mosquee de Marseille .. Y a til un site internet ou l’on peut faire des donations et mesurer les progres
    Merci pour repondre ,.Sinon , il serait une bonne idee il pourrait meme y avoir un forum pour pouvoir encourager tout le monde a participer.
    A quelle point c’est necessaire et important pour toute la communaute musulmane.
    Thanks Ciao

    Most sincerely Meriem C
    cmeriem@gamil.com

Donnez votre avis




If you want a picture to show with your comment, go get a Gravatar.