Communiqué de presse du REC

Rassemblement des Elus du CFCM

Depuis le 9 janvier 2006, Le CFCM a été plongé dans l’illégitimité et l’illégalité les plus totales. En effet, le Bureau Exécutif élu le 26 juin 2005 par son Conseil d’Administration, a été remanié au mépris des Statuts du CFCM. Ensuite, plusieurs manœuvres de déstabilisation des Conseils Régionaux (CRCMs) se sont opérées dans des conditions indignes.

Le « Rassemblement des Elus du CFCM » composé d’Administrateurs soucieux de l’avenir de leur institution et des intérêts du culte musulman, s’est fortement mobilisé pour dénoncer, à plusieurs reprises, cette situation chaotique.

Soucieux d’assurer le respect de notre institution et de mettre fin aux agissements d’une minorité qui la met en péril, le « Rassemblement des Elus du CFCM » a appelé par lettre ouverte envoyée aux Membres du CA au boycott de la réunion convoquée par le « Bureau illégal du CFCM » pour ce dimanche 9 juillet 2006.

L’appel « Rassemblement des Elus du CFCM » a été entendu dans la mesure où prés des deux tiers des Membres du CA du CFCM ne se sont pas déplacés.
L’absence de quorum, fixé par les statuts aux deux tiers des Membres du CA CFCM, constitue un désaveu cinglant et un camouflé sans précédent pour le « Bureau illégal du CFCM » qui a organisé son propre désaveu en démontrant qu’il était minoritaire et peu représentatif de la réalité de l’Islam de France.

L’absence de la totalité des Membres du CA affiliés au « Rassemblement des Elus du CFCM », ainsi que celle de représentants des autres Fédérations et Grandes Mosquées, a confirmé l’isolement total de Mr Mohamed BECHARI qui n’a aucune légitimité à siéger ou à parler en leurs noms.

Le « Rassemblement des Elus du CFCM » partage l’avis du président du CFCM sur l’existence d’un « problème sérieux » au sein du CFCM et l’appelle à prendre toutes ses responsabilités en ouvrant d’urgence des consultations sincères avec les composantes représentatives du CFCM afin de retrouver le chemin de la légitimité et de la légalité au sein du CFCM. Il en va de la survie de l’instance représentative du culte musulman dans laquelle les musulmans, ainsi que l’ensemble de la société française, ont placé des espoirs qui risquent malheureusement d’être anéantis à jamais

Fait à Paris, le dimanche 9 juillet 2006,
Le Président du « Rassemblement des Elus du CFCM »
Abderrahim BERKAOUI
06.17.68.16.10

Catégorie :: Informations & Décryptage

Commentaires (1)

Trackback URL | Commentaires Flux RSS

  1. Safir dit :

    Décidement les opposants de Bechari sont assez soudés et assez pour le désaouver à ce point !
    Bravo M. Berkaoui

Donnez votre avis




If you want a picture to show with your comment, go get a Gravatar.